Qu'est ce que l'Ostéopathie ?

ORIGINE ET HISTORIQUE

22 JUIN 1874 : Aux USA après 10 ans de recherche Andrew Taylor Still, médecin et chirurgien, énonce les principes et les applications de l’ostéopathie.

 

1892 : Le Dr Still fonde la 1ère école de médecine ostéopathique dans le Missouri.

 

Début 1900 : William Garner Sutherland, élève de Still, poursuit son travail et applique les concepts à la sphère crânienne et à l’unité cranio-sacrée .L’ ostéopathie est reconnue officiellement comme médecine naturelle.

 

1917 : John Martin Littlejohn fonde la 1ère école en Angleterre .L’ ostéopathie obtient un statut équivalent à la médecine traditionnelle et à la dentisterie.

 

Mars 2002 : L’ostéopathie et la chiropractie sont reconnues en France. 

LES PRINCIPES DE L'OSTEOPATHIE

L’unité de l’être :

L’atteinte d’une partie du corps signe un déséquilibre du corps entier. Le traitement s’applique à retrouver la fonction de la partie atteinte mais aussi la balance du corps entier par le biais des corrélations tissulaires, de l’importance de l’environnement, des conditions de vie et de l’hygiène de vie du patient.

 

Le corps possède en lui-même les moyens de combattre la maladie :

 La tendance du corps est le retour à l’équilibre .L’idée n’est pas de rendre le corps parfait mais de l’aider  à retrouver son équilibre.

 

La structure gouverne la fonction et vice et versa :

 Un défaut de l’un retentit sur l’autre.

La règle de l’artère :

Le système circulatoire (comme le système nerveux) se distribuant dans tous les territoires du corps humain, leurs intégrités sont indispensables à la bonne santé.

L’importance du système locomoteur :

C’est plus qu’une charpente, il permet le mouvement donc la vie. Sa moindre dysfonction peut avoir un effet sur la physiologie du corps entier.

 

DEFINITIONS

L’ostéopathie consiste, dans une compréhension globale du patient, à prévenir, à diagnostiquer et traiter manuellement les dysfonctions de la mobilité des tissus du corps humain susceptibles d’en  altérer  l’état de santé.

Une science :

                               par une formation théorique et pratique codifiée basée sur l’anatomie, la physiologie, la pathologie et la biomécanique.

Un art :

                               par un toucher (une habileté) palpatoire précis et doux

                               par une écoute

                               par une expérience

                               par une intuition

                               par la rencontre d’un ostéopathe et d’un patient, tous deux uniques.

Une philosophie :

                               par le respect des principes et notamment celui de la globalité de l’être.

 

LA THERAPIE MANUELLE / OSTEOPATHIE DES PROFESSIONNELS DE SANTE :

Ecole crée en 1963 par Robert Benichou réservée à la formation des professionnels de santé (kinés surtout mais aussi quelques médecins) ; pour respecter la loi en vigueur à cette époque, Robert Benichou retire les manipulations forcées (autorisées que pour les médecins) et baptise son école sous le terme de Maison de la  Thérapie Manuelle.

Aujourd’hui cette école est reconnue  comme école d’ostéopathie par le ministère de la santé et garde sa spécificité paramédicale et l’éducation d’un toucher doux et précis. Elle s’inscrit aussi dans l’idée de reconnaitre un statut particulier du kiné ostéopathe.

 

                                                                 Dsc 5505